Béatrice Casadesus | Pluies d’or

Béatrice Casadesus a parcouru l’histoire de l’art, des artistes du quattrocento à l’architecture contemporaine. Sculptrice de formation, sa fascination pour les dessins de Seurat la mène à la peinture à partir de 1977. Le point devient alors l’élément central de son vocabulaire plastique tendant progressivement à se dissoudre dans la surface de la peinture, tandis que la lumière et ses infinies variations occupent le cœur de ses recherches. Parallèlement à cette exposition parisienne, la ville de Rambouillet présente à La Lanterne, jusqu’au 4 mars, une série de très grands tableaux inspirés par le thème de l’infinitude, tandis que le Palais du Roi de Rome accueille une série plus labyrinthique de pièces (2004-2017). Visuel : Toile signée Béatrice Casadesus.