Barbara Navi | Leurs chances de printemps

« L'exposition réunit une trentaine d’œuvres que j’ai eu le loisir de réaliser ou de mûrir durant mes résidences estivales au Cetrul de Interes à Cluj-Napoca, puis à Ghiffa, au bord du Lac Majeur. Ces mois heureux, imprégnés des airs de Monteverdi et de Fauré, m’ont offert l’occasion d’approcher les Maîtres du clair-obscur. Monteverdi, le fondateur de l’opéra, est après tout un contemporain du Caravage ; et le lac Majeur, à quelques encablures de Milan dont il est originaire, devait fatalement me conduire au grand peintre.  Le titre de mon exposition, Leurs chances de printemps, évoque la bienveillance du sort, un hasard bienfaisant qui ferait notre bonheur, un sorte de cosmodicée ou de justification utopique du monde qui transforme l’adversité en occasion favorable. Cette adversité est là, il ne s’agit pas de la voiler, encore moins de nier l’existence du mal et de la perversité. Nous voici donc devant la dualité entre la beauté aléatoire du monde et le tragique de l'existence ! L’espoir est pourtant la croyance que l’on pourra entrevoir, sentir en filigrane, à travers quelque détail discordant. Comme le dit Verlaine : “L’espoir luit comme un brin de paille dans l’étable.” » Barbara Navi. Visuel : Toile signée Barbara Navi.