Art Paris 2020

La 22e édition d’Art Paris présente un double focus qui se tourne à la fois vers la jeune scène artistique française et celles de la péninsule ibérique (Espagne et Portugal). Parallèlement, les secteurs « Solo Show », dédié aux expositions monographiques, et « Promesses », consacré aux jeunes galeries et talents émergents, affirment la vocation découvreuse d'Art Paris. La sélection 2020, qui compte 31 % de nouveaux participants, voit l’arrivée d’enseignes parisiennes comme Jeanne Bucher Jaeger, Galerie Sator, Caroline Smulders associée à Karsten Greve, tout en accueillant une douzaine de galeries en région, dont les galeries Double V (Marseille) et Provost-Hacker (Lille). Sur le plan international, cinq pays font leur entrée : la Bulgarie, la Côte d’Ivoire, le Danemark, la Grèèce et la Turquie. La présence des galeries de la péninsule ibérique se renforce avec 11 galeries de Barcelone, Madrid, Lisbonne et Porto. La scène asiatique est très présente notamment avec 5 enseignes venues de Corée dont 313 Art Project, Gallery Simon, Gallery H.A.N., Mo J Gallery et Soso Gallery. La scène africaine se retrouve dans le secteur général chez Artco (Aachen/Le Cap), Niki Cryan (Lagos), comme dans le secteur « Promesses » avec les premières participations de 31 Project, Véronique Rieffel et Septieme Gallery. La scène du Moyen-Orient s’illustre, entre autres, à la Galerie Brigitte Schenk qui présente l’Irakien Halim Al Karim, le Koweitien Tarek Al Ghoussein et le Saoudien Abdulnasser Gharem (dont l’installation The Safe a été la sensation de Art Unlimited Basel 2019). Visuel : Art Paris 2015. ©Photo MLD