Bruno Theron

" Le processus de mon travail s’est construit et développé à partir de toutes mes recherches. C'est évidemment une réflexion sur les limites de la peinture au sens propre comme au figuré. Sur l'espace de la toile, ses bords, ses côtés donc ses limites. Une réflexion sur les horizontales et les verticales de la pièce. La méthode d'impression induit l'évocation et non plus l'expression directe, évocation du geste, de la mémoire du geste, de la trace, de ce qui déborde, indirectement, de façon distanciée, sans les maladresses et sans le pathos du geste direct. Réflexion sur ce qui est visible/invisible sur l'absence/présence. Mise en évidence d'un "diagramme manuel". Il y a également toute une réflexion autour du nombre d’or, utilisé comme contrainte et comme base dans l’élaboration des lignes. Le concept de la trace est important ici. L'idée d'image, image miroir, de représentation. D’impression, d’empreinte, de reproductibilité." B. Theron Visuel : Détail.