Casablanca hisse les couleurs de la création africaine

Créée en 2018 dans le but de promouvoir la création contemporaine africaine en Afrique et à travers le monde, la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA) a inauguré, cette semaine au Maroc, l’exposition itinérante Prête-moi ton rêve. Réunissant plus d’une centaine d’œuvres créées pour l’occasion lors de différents temps de résidence, ainsi qu’un ensemble de pièces connues, elle s’appuie sur une trentaine d’artistes de 15 nationalités différentes, parmi lesquels El Anatsui, Soly Cissé, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo ou encore Ouattara Watts. A découvrir jusqu’au 31 juillet à la Maison de l’Union (ancienne Résidence générale), à Casablanca, l’exposition fera ensuite étape, tout au long de l’année à venir, à Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeda et au Cap. Entendant refléter le foisonnement et la vitalité de la scène artistique du continent africain, la manifestation a pour objectif affiché de « donner une visibilité internationale aux artistes contemporains locaux, de générer un circuit panafricain de diffusion culturelle et de favoriser le dialogue et les échanges entre artistes confirmés et émergents », selon les organisateurs. Plus d’informations sur www.pretemoitonreve.com. Visuel : Vue de l’exposition Prête-moi ton rêve à Casablanca. Photo © FDCCA.