Christo : intrusion et conjonction

Il en avait rêvé sous le Pont-Neuf voici vingt-cinq ans, il va le réaliser en août 2014 sur la rivière Arkansas, dans le Colorado. Christo, en cette période de fêtes et de paquets multicolores et enrubannés, va recouvrir cet affluent du Mississippi, jailli des Montagnes Rocheuses, à 2,50 mètres au-dessus de l’eau de toiles argentées translucides sur 10 km (réparties sur une soixantaine de kilomètres). Un parcours soigneusement étudié et choisi en fonction des couchers de soleil et de l’orientation de la rivière afin que la magie de la luminosité à travers la toile opère. Ingénieurs, avocats ont planché pendant plusieurs années pour décider de la faisabilité d’Over the River. Une autoroute longe la portion de rivière concernée sur environ 1 h 30 de trajet. En bateau, on pourra profiter des couchers de soleil sous ce ciel argenté pendant plus de 4 heures. Extravagant projet, certes, mais qui ne coûtera pas un sou au contribuable ; l’artiste américain en assume toute la charge financière, grâce essentiellement à la vente de ses dessins préparatoires.