Les douze travaux d’Artogue

Il y a Dominique Batisse, qui ramasse et amasse force vieux papiers, sable, cordages et autres laissés-pour-compte en attendant de leur offrir un rôle sur l’une de ses toiles de voile. Il y a aussi Marc Dailly, peintre qui n’aime rien tant que « croquer sur le vif » des scènes de notre quotidien. Laurent Sarpedon, lui, affronte, taille, sculpte, façonne, bref se confronte au fer, à la pierre, au bois ; son thème de prédilection : la femme. Virginie Rassat, quant à elle, se laisse subjuguer par le corps humain ; elle l’étudie, le révèle et l’interroge « dans toutes ses dimensions » pour mieux en percer les arcanes. Le corps, Shimona également aime à le mettre en scène dans ses toiles dont se dégage une puissance fragile.

A travers ses clichés numériques, Adeline Girard nous livre sans ambages sa vision du monde. Pour nous enchanter, Christophe Gannat-Rangassamy se fait conteur, et chacune de ses toiles délivre un bout d’histoire. Fabien Champeval s’est pris de passion pour la stéatite, ou pierre à savon, dont les propriétés particulières en font un compagnon de jeu aussi subtil que malicieux. De son côté, Pierre Bessaguet mène une quête, celle de cette lumière propre à chaque tableau qu’il traque patiemment jusqu’à ce qu’elle se dévoile. Josette Virette voue au carton ondulé, qu’elle inclut volontiers dans ses œuvres, une affection certaine ; une démarche qu’elle qualifie de « gestuelle expressionniste ». Pour Bruno, « communiquer est un besoin existentiel » et l’artiste a fait de cette exigence le fondement de son travail.

Thomas Péchadre, enfin, n’hésite pas à qualifier sa peinture, abstraite, d’« urgente » et d’« impatiente ». Ce douzième homme est aussi le fondateur d’Artogue, pépinière d’artistes basée à Lyon et agence de communication à laquelle sont fédérés ses compagnons précités. Ils sont donc douze, parmi la petite vingtaine de talents rassemblés au sein d’Artogue, à exposer actuellement leurs œuvres dans la galerie de l’Amac (Association mouvement art contemporain), à Chamalières.

Christophe Gannat-Rangassamy
Point Break, glycéro sur châssis, Christophe Gannat-Rangassamy

GALERIE

Contact
Jusqu’au 2 mai Amac – Galerie d’art contemporain, 3, avenue de Fontmaure, 63400, Chamalières, France.
Tél. : 04 73 30 97 22 www.amac-chamalieres.com.
www.artogue.fr
Crédits photos
L’oiseau, collages, acrylique et fusain sur toile libre © Josette Virette,La Grande Vague, acrylique et techniques mixtes sur voile de bateau © Dominique Batisse,L’atelier de Vulcain, acrylique sur carton © Pierre Bessaguet,Vuurvogel (oiseau de feu), monoprint © Bruno,Sans titre, huile sur toile © Marc Dailly,Point Break, glycéro sur châssis © Christophe Gannat-Rangassamy,Série plume, photographie numérique © Adeline Girard,N°443, dorure, acrylique et papier marouflé@sur châssis © Thomas Pechadre,Photographie tirée de la série « Le dos inconnu » © Virginie Rassat,Bulbe, assemblage fer et volvic © Laurent Sarpedon,Ame de la forêt, huile, crayons sur toile © Shimona