Maria Guilbert – Au pays des Dames du temps jadis

Regard insaisissable, les princesses de Maria Guilbert viennent d’une histoire sans âge. De l’autre côté du miroir, des femmes fleurs en procession évoquent un pays voisin de celui d’Alice où les perroquets et les chats se posent sur les épaules, où belle dame troque couronne et manteau de soie pour une peau d’animal, à l’instar de la Peau d’âne du conte de Perrault. Sourcils bien dessinés, nez droit, lèvres minces, teint diaphane et silhouette élancée, les héroïnes de la peinture de Maria Guilbert sont servies par la technique très personnelle de l’artiste qui utilise des « tampons » de bois et de plastique préalablement travaillés et peints à l’huile qu’elle applique sur des fonds préparés à l’acrylique. Des motifs apparaissent alors en négatif, des formes, des signes imprévus surgissent sur la toile, et tous s’ingénient à prendre le peintre par surprise. Chaque empreinte garde trace de la précédente et dans des jeux de transparence et de matière, le sujet prend forme dans un espace dépouillé. Les toiles de Maria Guilbert puisent dans ses réminiscences d’enfance, ses souvenirs de voyage, mais aussi dans la peinture sacrée et les enluminures médiévales. Une geste poétique et sensible.

Maria Guilbert

Contact
Légendes jusqu’au 25 avril Galerie En ApARTé, 5, rue d’Isly, 87000, Limoges, France.
Tél. : 05 55 14 81 74 www.galerie-enaparte.fr.
et www.maria-guilbert.net
Crédits photos
Manteau piège II © Maria Guilbert,Les Coloniales © Maria Guilbert

Retrouvez Maria Guilbert sur le site Gallery Locator.