Théodore Fivel | Téthys

Théodore Fivel présente ici sa série Alpha, issue de son grand ensemble d’œuvres Charges, qui forme un dialogue direct avec la Méditerranée. Cette série se réfère à Téthys, l’océan primitif, lentement disloqué par la dérive des continents, mythe maritime de fots engloutis aux origines du monde qui inspire à l’artiste des projections mentales futuristes, comme s’il redessinait la mer et ses fonds, comme si Téthys se cachait en nous et portait en elle les sédiments du salut de toutes les eaux de notre planète. Ce que le travail de Théodore Fivel évoque au premier regard, c’est la géologie : des figurations d’espaces désertiques, minéraux, végétaux, des morceaux de terres immergées aux fonds des mers, des îles inconnues, des fragments de montagnes, toute une cartographie hypnotique, anamorphique, de planètes lointaines, futuristes ou primaires. Ce sont, vues sous le prisme de la topographie, des hétéropies – ces espaces utopiques à qui l’artiste donne corps. Mais ce n’est qu’un premier regard, car ce que Théodore Fivel représente ce sont avant tout de pures abstractions, anisotropes. Visuel : Installation signée Théodore Fivel.