Satoshi Saïkusa | Utakata

« Depuis trente-cinq ans, Satoshi Saïkusa poursuit une quête photographique double : d’un côté le lustre des images de mode délicatement mises en scène, de l’autre l’intimité obscure de l’expérimentation plastique. Ses portraits de célébrités sont identifiables et mondialement reconnus pour leur originalité : une perspective souvent frontale, un cadrage aéré, une lumière nette assurant un rendu précis, une mise en scène suscitant chez le modèle une posture parfois inattendue, une palette riche en tonalités. Lorsque Saïkusa retravaille ces photographies de commande, l’image lisse de l’icône de mode bascule dans un monde incertain, soumis à la déconstruction, voire à la décomposition. L’artiste affiche alors une tendance forcenée à défaire, à déconstruire sur le plan physique du tirage l’image qu’il a patiemment composée. (...) Les thématiques abordées par le photographe plasticien sont multiples, tout autant que les techniques mises à contribution, mais sa préoccupation est la même : que ce soit sur un mode majestueux, euphorique ou au contraire angoissé, c’est l’éphémère, l’éternelle question de l’inexorable écoulement du temps. Saïkusa lui donne pour nom utakata, reprenant le terme ouvrant les célèbres Notes de ma cabane de moine (Hōjōki) de Kamo no Chōmei (1155-1216) et qui qualifie les bulles se formant à la surface de l’eau. » Kei Osawa, chercheur en histoire de l’art et en esthétique au Musée de l’Université de Tokyo. Visuel : Photographie signée Satoshi Saïkusa.