Sandra Rocha | Le moindre souffle

L’installation déployée par Sandra Rocha au sein des espaces du Centre Photographique d’Île-de-France est née de la rencontre féconde entre des images fixes et des images en mouvement produites par l’artiste au cœur de ses Açores natales, dans les entrailles même de sa terre nourricière. Dans la continuité de ses précédentes séries, l'artiste met à nouveau au centre de cette nouvelle composition la place de l’homme dans son environnement naturel et les liens de communauté qui se tissent entre les vivants. Les paysages réconfortants qu’elle convoque, tout droits sortis du jardin d’Éden, invitent les corps, apparitions célestes, à entrer en communion avec cette mère-nature dont la luxuriante végétation semble protéger ces hommes, en totale fusion avec les éléments. Dans un geste d’hyper attention à ce qui l’entoure, Sandra Rocha fait se rencontrer l’humain et l’animal, le minéral et le végétal, sans distinction ni hiérarchie. Ses images nous interpellent sur notre statut de vivant. Visuel> Sandra Rocha, Algues I, 2010, tirage jet d’encre pigmentaire sur papier cotton smooth, 66,6 x 100 cm.