Renato D’Agostin | Veni Etiam

L’artiste italien Renato D’Agostin retourne à ses racines vénitiennes et change d’échelle. Il dévoile une série inédite autour des deux éléments fondateurs de la Sérénissime que sont l’eau et le bois, dans une installation à couper le souffle où l'arte povera rencontre la photographie. D'où vient Venise ? Pourquoi et comment voit-elle le jour ? Quelle est sa véritable origine, ce qui a présidé à sa naissance-même ? Tout part de cet élément dont elle est indissociable : l'eau. À la nécessité de maîtriser cet élément, naturel, est venu s’ajouter celle d’apprivoiser le bois. Seule l’alliance de l'eau et du bois a permis à Venise de devenir la bien connue Sérénissime. Dans cette série, l'artiste cherche à capter l'imprévisible, à contrôler le désordre apparent des formes que seul peut créer le contact de l’eau et du bois dans la lagune. Comme un écho parisien à la Biennale de Venise, l’exposition fait la part belle au rêve et à l’imagination. Elle nous offre une autre vision de Venise, abstraite dans ce qu’elle a pourtant de plus concret. Visuel > Courtesy Renato D’Agostin