Narcisse ou la floraison des mondes | Exposition collective

La fleur est une matrice puis­sante qui compose les trois quarts de la biodiversité vé­gétale, produit l’air, le légume et le fruit. C’est ce lien nécessaire, essentiel que les artistes tels que Bas Jan Ader, Yto Barrada, John Giorno, Suzanne Husky, Jeff Koons, Suzanne Lafont, Thu-Van Tran, Lois Weinberger, et bien d’autres encore, interprètent et ré­investissent aujourd’hui à travers de nouveaux regards. Orchestrée par Sixtine Dubly et rassemblant une centaine d’œuvres, l’exposition Narcisse ou la floraison des mondes interroge la hiérarchie des genres artistiques et la fabrique du vivant industriel. Elle souligne les nouvelles sources d’inspiration que sont le mouvement écofémi­niste ou les récentes approches de la philosophie et des sciences. Que ce soit par la morphogénèse, l’ « être fleur » ou la pensée sauvage, les artistes multiplient les points de frottements avec cette fleur encore largement inconnue, dont seulement un cinquième a fait l’objet de recherches. Visuel : Flowers for Africa : Ghana, Kapwani Kiwanga, 2014. Photo Aurélien Mole / collection FRAC Poitou-Charentes / courtesy galerie Jérôme Poggi.