Merci Raymond par Bertrand Lavier

bertrand Lavier

Produisant de nouvelles œuvres et revisitant ses pièces emblématiques, Bertrand Lavier joue ici avec les correspondances visuelles et verbales qui peuvent être établies entre ses réalisations et celles de Raymond Hains (1926-2005), venant éclairer le travail de son ami tout en jouant du même humour. Les douze salons d’exposition de la Monnaie de Paris accueillent ainsi douze clins d’œil de Bertrand Lavier offrant un autre regard sur les pièces de Raymond Hains à travers des face-à-face et des dialogues emplis de légèreté. Visuel : Dolly (détail), Bertrand Lavier, 1993. Courtesy Monnaie de Paris.