Melvin Way | A vortex symphony

Melvin Way

La densité graphique des billets talismaniques de Melvin Way leur confère un magnétisme rare. C’est durant un long processus, pouvant s'étendre sur des mois, qu’il recouvre ces fragments de papiers d’écritures, de chiffres, de formules mathématiques et chimiques, de figures géométriques, de partitions de musique, de rubans adhésifs. Ces pages d’un codex mélancolique témoignent de son obsession pour l’espace et le temps, alors que ses équations semblent vouloir localiser les vortex, ces passerelles qui mènent de l’un à l’autre. Comme une manière - pour celui qui signe parfois Melvin « Milky » Way - de s’affranchir de sa condition terrestre. A l’occasion de sa première exposition personnelle en Europe, la galerie expose par ailleurs une série d’œuvres d’Andrew Castrucci, par qui Melvin Way a été révélé en 1989. Visuel : H²1NO4, Melvin Way, 2014. Stylo bille sur papier plié et ruban adhésif.