Lélia Demoisy | Dent creuse et peau neuve

Re-définir le rapport à l’espace, proposer de nouveaux paradigmes en rapport symbiotique avec la nature. Ces deux axes de lecture dans la recherche d’interprétation du travail de Lélia Demoisy justifient la brèche qu’elle a choisie pour installer sa première exposition personnelle à la galerie By Lara Sedbon. Son titre – dent creuse et peau neuve – définit cette possibilité de construire autrement pour régénérer un idéal encore à portée. Pour cette exposition, Lélia Demoisy s’appuie sur les propos du philosophe Baptiste Morizot qui évoque un retour au temps mythique, « un temps où nos relations avec le vivant sont à réécrire comme si nous les rencontrions à nouveau pour la première fois à la lumière de nos découvertes biologiques et de ce que nous jugeons désormais acceptable ». Ainsi, l’artiste déconstruit la classification qui a été faite sur tout ce qui vit, en rendant la taxonomie obsolète. Les règnes se chevauchent, les êtres vivants s’entremêlent. Entre dent creuse et peau neuve, Lélia Demoisy vient tirer les fils de l’animalité dans le règne végétal et ceux de la spiritualité chez les insectes. Visuel> ©Lélia Demoisy