La Triennale Art & Industrie 2023 | Chaleur humaine, consciences énergétiques

À l’initiative du LAAC et du FRAC Grand Large, l’édition 2023 de la Triennale proposera à travers de multiples projets artistiques, réalisés de 1972 à nos jours, de s’interroger sur les problématiques liées à notre environnement. Pour cette deuxième édition, le commissariat a été confié à Anna Colin et Camille Richert dont la ligne curatoriale observe comment les défis énergétiques apparus au cours du dernier siècle ont impacté l’art, le design et l’architecture. Dans les espaces d’exposition du LAAC-Musée de France de la ville de Dunkerque, du FRAC Grand Large-Hauts de France, de la friche industrielle de la Halle AP2, et dans l’espace public, les œuvres exposées se font les témoins des événements liés aux bouleversements énergétiques  et de leurs différents impacts, – qu’ils soient positifs, négatifs ou neutres –, sur l’humanité et le vivant, sur les comportements et les affects, ainsi que sur le présent et le futur. À travers elles, toutes les dimensions sont abordées, qu’elles soient physique (la transformation de ressources fossiles ou renouvelables en mouvement, rayonnement électromagnétique et chaleur), socio-économique (l’industrie, la production de capital, la division sociale du travail, la consommation), humaine et non-humaine (les corps humain et animal comme moteurs de rendement, la fatigue, la résistance, la robotisation, l’intelligence artificielle) et écologique (les paysages et écosystèmes anthropogéniques, l’épuisement des ressources, les déchets, l’empoisonnement, l’extinction et enfin la nature comme source de vie et de savoirs, et comme modèle de démocratie). La Triennale Art & Industrie 2023-Chaleur humaine, consciences énergétiques bénéficie du soutien exceptionnel du  Musée national d’art Moderne–Centre Pompidou et du Centre national des arts plastiques. Visuel> Affiche de la manifestation.