Kim KototamaLune | Le Prologue de la Matière

Les nouvelles sculptures aux formes organiques de Kim KototamaLune (née en 1976 à Ho-Chi-Minh-Ville, Vietnam) témoignent de ses multiples intérêts pour les neurosciences, la physique quantique ou la philosophie orientale, lesquels constituent, entre autres choses, les éléments moteurs de sa pratique des arts plastiques. Car au-delà des performances techniques que requière précisément le maniement du verre, l’artiste est avant tout animée par une question : « Comment incarner cette sensation impossible à nommer ? », celle que certains appellent le vide et que d’autres, les scientifiques, qualifient de « prologue de la matière » (Etienne Klein, Ce qui est sans être tout à fait : Essai sur le vide, Acte Sud, 2019). Visuel : Le Prologue de la Matière, Kim KototamaLune. © Kim KototamaLune, courtesy galerie Da-End