Jérôme Gelès | O.V.N.I

Entre poétique des mouvements et poétique des objets, Jérôme Gelès expose avec O.V.N.I, sculptures, mobiles, maquettes, et autres constructions planantes.  Mêlant ingénierie et art, ses œuvres évoquent les machines volantes de Léonard de Vinci et les sculptures cinétiques du néerlandais Théo Jansen. Ses sculptures aériennes, créées à partir de bois, de bambou, de film plastique et de papier, sont suspendues dans les airs, animées par des ventilateurs, et parfois s’élèvent au-dessus des villes. Elles s’inscrivent dans leur espace, réagissent au vent, à la gravité, à la lumière. Les matériaux employés ainsi que la couleur blanche évoquent un monde de légèreté et d’apaisement. Le plasticien use également d’objets récupérés dans la construction de ses œuvres Pour beaucoup d’artistes africains contemporains, la récupération d’objets du quotidien est un acte à la fois esthétique et politique. Jérôme Gelès a développé cette pratique lors de sa formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Kumasi. L’artiste collecte des objets dans la rue, dans les ressourceries, et ces morceaux de vie deviennent la matière première de ses œuvres. Ils peuvent être intégrés tels quels, ou décomposés pour en extraire les morceaux les plus beaux. Les objets sont assemblés, et animés par des rouages et pièces de machine pour créer des sculptures en mouvement. L’artiste dévoile ainsi la beauté présente dans tout objet qui nous entoure, et interroge notre regard sur la modernité. Le Samedi 23 janvier, une rencontre avec l’artiste sera organisée de 16h à 19h. Visuel> Léonard, Jérôme Gelès, 2018.©Jérôme Gelès