Hervé Télémaque et Olivier Peyronnet | Vouvoyer l’invisible

Hervé Télémaque et Olivier Peyronnet se sont rencontrés en septembre 2009. Cette exposition commune est un moyen de faire dialoguer leurs œuvres qui entrent en résonance. La confrontation de ces deux univers fait germer des correspondances inattendues ; des styles distincts s’affirment. Leurs mondes esthétiques s’enrichissent mutuellement, cohabitent, se répondent, parfois se confrontent. Hervé Télémaque travaille actuellement une série de sculptures en marc de café et une peinture en diptyque sur les noirs marrons de Guyane : les Bushinengues. Olivier Peyronnet finalise pour l’exposition d’Arcueil un triptyque sur toile, synthèse de sa réflexion sur le monde cellulaire, le tachisme et le glissement vers le figuratif. "Ce qui nous réunit est l’amitié, l’intimité dans la vie et notre dialogue régulier depuis dix années. Nous voulons faire cohabiter, dans cet espace d’exposition, des œuvres aux caractéristiques techniques et stylistiques très différentes, tranchées ! Mais aussi des points de rencontre riches de sens ! Nous voulons surprendre, déranger par ces associations...", expliquent les deux artistes. Visuel : Hervé Télémaque, Olivier Peyronnet chez Télémaque, à Villejuif, le 1er septembre 2016. ©Michel Lunardelli