Le génie du lieu | Exposition collective

« Ce fut d’abord un rocher marquant au pied d’un torrent, puis un refuge derrière une chute d’eau, une cavité, un creux. Espace de mémoire et de fabrique, où cohabitent le murmure des légendes anciennes et le bruit des marteaux-pilons, le Creux de l’enfer est aujourd’hui un lieu des métamorphoses où l’artiste est un passeur de gestes et de pensées. Un lieu du faire qui donne à voir. Par génie du lieu on entend célébrer l’esprit protecteur d’un site, Genius Loci, qui depuis l’Antiquité, a souvent pour but de qualifier l’atmosphère si particulière d’un espace. N’entend-on pas mettre ainsi en lumière son caractère unique, essentiel, et ce qui le ferait exister comme tel aux yeux du monde ? (...) Réinvesti nouvellement en espace d’exposition, la grotte du Creux de l’enfer est un endroit où la nature proliférante dialogue avec la roche humide et sombre. Un lieu où l’espace intérieur devient espace extérieur. Qu’ils le fassent en dessinant des objets fonctionnels ou symboliques, qu’ils s’emparent à pleine main de la nature concrète ou onirique de l’endroit, qu’ils proposent des dégustations, des déambulations ou des expériences contemplatives, les artistes et au-delà les publics ne peuvent faire l’économie du lieu. Célébrant tour à tour par un geste d’appropriation la puissance d’évocation du site. » Sophie Auger-Grappin, commissaire de l’exposition. Avec Hélène Bertin, Jennifer Caubet, Grout/Mazéas, Flora Moscovici, Anne Laure Sacriste et Elsa Werth. Visuel : L’affiche de l’exposition © Le Creux de l’enfer.