Florent Lamouroux | L’impermanence de nos horizons

Florent Lamouroux travaille les corps et les lieux. À partir de son propre corps qu'il met à l'épreuve dans ses divers procédés de création, il produit des sculptures, des photographies, des installations ou des performances dans lesquelles l'économie de moyen et le détournement tiennent une place prépondérante. Non sans ironie, il questionne notre rapport aux images, aux apparences et aux clichés par des réalisations qui mettent en scène des enveloppes corporelles clonées, des secondes peaux de plastique, des vêtements et revêtements porteurs de signes reconnaissables du premier coup par nos yeux de consommateurs imprégnés de codes sociétaux. Dans l’exposition L'impermanence de nos horizons, l'artiste prolonge ce traitement de la surface des corps à l'égard du paysage et de la nature. Inspiré par le contexte des bords de Seine, Florent Lamouroux propose un corpus d'œuvres récentes qui dialoguent entre elles pour mieux interroger la notion de paysage comme un corps dont la surface évolue et change au fil du temps. Comme notre épiderme, la modification de la surface de la terre est inexorable et de plus en plus perceptible. Le monde est en mouvement perpétuel à l'image de nos vies. L'exposition, telle une chronique contemporaine, propose un regard singulier sur notre environnement et la manière dont nous le percevons et l'habitons. Visuel> Le Sens de la Vie, Le Motard, 2013 ©Courtesy Florent Lamouroux et Galerie Isabelle Gounod, Paris, France