Andres Serrano | Portraits de l’Amérique

Présenter l’œuvre d’Andres Serrano en Europe, à Paris, en cette année 2024 ne tient pas du hasard. La campagne qui se profile pour élire le 47e président des États-Unis d’Amérique sera à n’en pas douter d’une violence extrême tant les lignes de fracture de la société américaine sont profondes et nombreuses. Davantage qu’un photographe, Andres Serrano peut être considéré comme un « artiste avec un appareil photo » ainsi qu’il se définit lui-même. A travers ses photographies soigneusement mises en scène, il révèle de l’Amérique une réalité souvent dérangeante. La religion, la mort, le sexe, la politique, la pauvreté ou la violence imprègnent son œuvre. Maître du portrait, Serrano magnifie l’individu contemporain en s’appuyant sur la culture classique, particulièrement la peinture ancienne, mise au service d’un sacré désormais mâtiné de pop culture. Provocateur pour d’aucuns, témoin objectif du monde pour d’autres, il met volontiers l’accent sur les tabous que veut dissimuler une Amérique puritaine. Certains de ses clichés, susceptibles de choquer et parfois vandalisés lors de précédentes expositions, seront donc présentés dans un espace dédié. Au total, le visiteur découvrira plus de 100 photos emblématiques des différents thèmes abordés par l’artiste.  Visuel> Ruger, 22 Long Rifle Mark II Target (2), 1992. ©Andres Serrano