Eric Haze | Reflex Memories

Pionnier de la scène graffiti américaine des années 1970 avec The Soul Artists, précurseur dans le domaine du design graphique pour le mouvement hip hop dans les années 1980, figure emblématique de la street culture auprès de grandes marques internationales et artiste exposé aux quatre coins des Etats-Unis, Eric Haze expose pour la première fois en France. Il présente à cette occasion deux aspects de son travail dans le cadre de Reflex Memories, exposition qu’il a voulue comme une exploration de son approche physique des lignes et des formes. Certaines œuvres reflètent son intérêt pour les lettres et les nombres et sont immédiatement lisibles. Ce sont généralement des noms de lieux ou des années qui ont fait date et qu’il décline selon un système en jouant avec la typographie, répétant et inversant les caractères. Dans une autre série, il adapte ce procédé à la géométrie des lettres et à l’épure des signes pour laisser le rythme des formes tendre à l’abstraction. Visuel : Sans titre, Eric Haze, 2015, acrylique sur toile, 121 x 121 cm © Alain Smilo.