Jean-Charles Quillin | Un miroir sans histoire

« J’exprime ce qui me semble être le contenu de ses formes et des sens appartenant à mon espace vital, où cohabitent lumière et matière. Ma peinture est aussi une vision représentative d’un ailleurs, un ailleurs qui est en soi et hors de soi, un vaste champ où le monde matériel et spirituel ne font qu’un. Je peins car mes rêves sont imparfaits. » Jean-Charles Quillin. Visuel : Union, Jean-Charles Quillin.