Tancs | Signs

Fasciné par l’écriture et la transmission, Tanc a toujours été fortement inspiré par Henri Michaux. Dans ses nouvelles toiles, il peint en grattant les couches inférieures de la peinture, suggérant des signes gravés, au-delà de l’écriture. Pour obtenir cet effet, il s’ensuit une lutte contre le temps avant que la peinture ne sèche. Il lui faut réaliser chaque toile d’une traite, parfois dans un état proche de la transe. C’est ce lâcher-prise qui permet à l’artiste que son inconscient domine l’acte de création, ce qui pour lui en fait l’égal du spectateur qui découvre l’œuvre. Selon sa culture, ses origines et ses repères, chacun vit ainsi la même expérience face à ces toiles pour en percevoir les signes apparemment indéchiffrables et qui pourtant nous parlent. Visuel : Sans titre (détail), Tanc, 2015.