Tristan Eaton | Uprise

Uprise est né de la volonté de Tristan Eaton de réagir aux différentes injustices et oppressions que les populations les plus faibles ont pu subir dans l’histoire. L’élection récente du nouveau président des Etats-Unis a été un élément déclencheur. Plutôt que de s’attaquer aux puissants, Tristan Eaton s’est appliqué, à travers cette série de nouvelles toiles, à rendre hommage aux grands mouvements contestataires et révolutionnaires de l’Histoire. L'artiste est allé piocher dans l’Histoire de différents pays, afin de dresser un portrait très vaste des révoltes depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Chaque toile aborde un événement précis par la représentation d’une figure politique, culturelle ou militante. Chacune de ses peintures est donc l’allégorie d’une révolte incarnée par une figure charismatique : Spartacus pour la révolte des esclaves, Gandhi pour la “marche du sel”, Martin Luther King Jr. pour la “marche de Selma”, ou encore le manifestant anonyme de la place Tian’anmen. Avec ces 18 toiles il se confronte à différentes formes de contestations, pacifiques ou guerrières, pour en extraire leur dimension à la fois humaine et symbolique. A partir d’une silhouette qu’il remplit d’éléments narratifs (textes, motifs et images), il réussi de manière concise à raconter tout un événement et en embrasser la complexité. Ses sujets très colorés et dans des positions énergiques se dégagent de la sobriété du fond blanc. L’artiste joue sur les contrastes pour mettre en scène la virulence des rapports humains. L’exposition montre également une vingtaine de toiles, de plus petit format. Cette série est une variation autour du motif du poing levé, sur lequel l’artiste projette une succession de messages. Visuel : Women's suffrage.