Patricia Belli | Ser, sin serlo

Patricia Belli (1964, Nicaragua), résidente du Pernod Ricard Fellowship 2019, déploie sa pratique à travers des installations comprenant sculptures, dessins ou encore vidéos. Pour cette exposition, l’artiste a choisi de réunir des œuvres issues de sa production plus ancienne avec des nouvelles pièces dans lesquelles des symboles – issus de rêves et de mythologies – évoquent un équilibre instable entre domination et résistance, violence, peur et compassion. Dans l’espace, se déploient des corps fragmentés, sans caractère sexuel apparent, que l’on pourrait croire inanimés si une tension palpable et un léger mouvement ne venaient pas trahir ce sentiment. Avec ces formes anthropomorphes, l’artiste souhaite questionner les diverses conditions qui peuvent aliéner ou fragiliser les corps. Des ouragans aux révolutions, l’instabilité et les jeux de domination sont évoqués à travers ces sculptures et leurs équilibres physiques précaires. Visuel : Storms (détail), Patricia Belli, 2018.