Un musée imaginé | 3 collections européennes : Centre Pompidou, Tate, MMK

Un musée imaginé réunit autour d’un projet trois institutions majeures de la scène artistique européenne, situées hors des capitales. Rassemblées autour d’une thématique et d’un ensemble d’œuvres communs, la Tate Liverpool, le MMK et le Centre Pompidou-Metz constituent de manière éphémère, le temps du projet dans les trois lieux, une forme de méta-musée imaginaire. En se focalisant sur la mission de conservation des musées, l’exposition « Un musée imaginé » envisage une situation fictive dans laquelle les œuvres d’art seraient menacées de disparition et où les publics seraient invités à les préserver à travers leur propre mémoire et expérience. Les antécédents historiques ou récents de censure ou de tentative de destruction de l’art et de la culture ne feront pas l’objet de références directes mais constituent un arrière-plan conceptuel et imaginaire pour l’exposition. Le projet explore à travers des motifs empruntés à des dystopies de science fiction telles que la nouvelle Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, des notions telles que les voyages dans le temps, l’utopie et la sécession, la capacité de l’art à réconcilier les contraires et à exprimer des idées essentielles. Dans le cadre de ce récit de fiction, où l’œuvre d’art a besoin d’être remémorée et sauvée face au désastre, la médiation de l’exposition est enrichie par des diagrammes, propositions d’artistes, ou récits qui encouragent le public à apprendre chaque œuvre par cœur afin de rendre possible sa restitution en cas de disparition éventuelle. Les visiteurs deviennent, eux-mêmes une forme de musée vivant, tout comme la communauté rebelle du roman de Bradbury rassemble une bibliothèque vivante. Avec : Absalon, Josef Albers, Arman, Thomas Bayrle, Marcel Broodthaers, Mark Brusse, Reg Butler, Lygia Clark, Marcel Duchamp, Jimmie Durham, Lucio Fontana, Dan Graham, Isa Genzken, Felix Gonzalez Torres, Eva Hesse, On Kawara, Joseph Kosuth, Barbara Kruger, Lee Lozano, Robert Malaval, Paul McCarthy, Piero Manzoni, Chris Marker, Giorgio Morandi, Philippe Parreno, Sigmar Polke, Walid Raad, Bridget Riley, Cindy Sherman, Andreas Slominski, Elaine Sturtevant, Jeff Wall, Hannah Wilke, Akram Zaatari. Visuel : ©  Daniel Spoerri, La douche (Détrompe-l’œil), 1961, Mnam.