Mandy El Sayegh | White Grounds

Les œuvres de Mandy El-Sayegh interrogent le concept de « territoire », à la fois abstrait et matériel, au prisme de considérations formelles et picturales. Elles sont un moyen de penser en profondeur les notions de traumatisme et de subjectivité. A travers leur oscillation entre différents registres - qu’ils renvoient à la langue, au physique ou au corps - ses travaux signalent un effondrement, une perturbation ou une dérégulation de différents systèmes. Pour son exposition à Bétonsalon, Mandy El-Sayegh dévoile son processus de travail, dans lequel elle mène des expérimentations sur la texture, en assemblant des matières et des objets trouvés, imprimés ou jetés. Visuel : Figured Ground : Meshworks, Mandy El-Sayegh, 2017. Photo Mia Dudek.