Frédérique Lucien

Déroulant depuis près de 30 ans le fil d’une recherche considérant le dessin, non comme une étape préliminaire, mais bien comme un langage, un geste, à part entière, Frédérique Lucien a fait de l’organique – le végétal depuis toujours, le corps humain depuis quelques années –, mais aussi du minéral le cœur de son inspiration. Un ensemble de ses travaux récents sont ici présentés pour accompagner la lithographie Petit Feuiller éditée cet été par la galerie Leizorovici. Visuel : Petit Feuiller, Frédérique Lucien, 2016.