José Sierra | Sarisariñama

Dans cette série de pièces, l'artiste en résidence José Sierra crée une intense cohésion de couleurs émotives et de formes organiques et géométriques dont le langage visuel est familier et intelligible, tout en restant mystérieux. Nommé d'après le plateau sacré de Sarisariñama et son immense puit, dont on pense que l'habitat unique abrite un esprit pervers qui dévore la chair humaine, cet ouvrage révèle à quel point les paysages intenses et dramatiques de son Venezuela natal influencent son travail. De même, les images et les souvenirs de moulins à café, de montagnes aux couleurs vives, ainsi que d’art et d’architecture précolombiens de la région andine du Venezuela constituent tous une part importante de l’inspiration visuelle de José Sierra. Alors que la géologie de Sarisariñama dévore la forme humaine, les formes révèlent ici la fusion de formes géologiques et anatomiques et de couleurs vibrantes et terreuses reflétant des états émotionnels, produisant un récit entre la forme et la couleur. En modifiant le grès et la porcelaine moulés, l’œuvre associe des formes organiques et géométriques reflétant un jeu harmonieux de sculpture et de peinture abstraite. Visuel : JS#23 - Untitled, José Sierra, 2019
.